Qui sommes-nous?

La petite histoire de Côte-des-Neiges, l’un des quartiers les plus anciens de Montréal, regorge de luttes et d’engagement pour la justice sociale, l’égalité et la solidarité.

À partir des années 1970, au milieu d’une vague de mobilisations qui secouaient la société québécoise, des résidentes et résidents de Côte-des-Neiges se sont regroupé·es pour créer des garderies, des coopératives, des comités et des organismes communautaires. Rapidement, d’autres groupes ont vu le jour et continuent, encore aujourd’hui, de fournir des services indispensables et de répondre aux besoins souvent complexes d’un quartier où se conjuguent pluriethnicité et défavorisation. Au fil des années, on a vu se tisser une toile de ressources qui promeut des actions collectives, renforce la capacité d’agir des populations du quartier, instaure des dynamiques de collaboration entre le secteur communautaire et une diversité de parties prenantes et introduit de nouvelles réflexions sur l’environnement, l’autonomie alimentaire et la transition socioécologique.

Pendant la crise sanitaire, dans un contexte d’urgence inédit et en dépit de nombreuses difficultés logistiques et organisationnelles, cet écosystème a constitué un levier important pour répondre rapidement aux besoins des populations isolées et en situation de vulnérabilité.

Aujourd’hui, le secteur communautaire de Côte-des-Neiges se mobilise par tous les moyens pour améliorer les conditions de vie des populations du quartier.

Notre mission

Ce qui motive toutes nos actions, c’est la mission que chaque employé.es s’approprie, chaque jour.

À l’instar des autres CDC du Québec, la CDC de Côte-des-Neiges répond aux besoins et aux réalités du territoire dont elle est issue. Selon les besoins exprimés par ses membres et le milieu, elle joue un rôle de soutien, d’orientation et d’accompagnement. Elle porte les mandats suivants qui répondent au cadre de référence des CDC :

 

  • En tant que regroupement local et multisectoriel, elle favorise la concertation entre les organismes communautaires autonomes et renforce le mouvement communautaire par une vie associative proche des membres et ses actions structurantes.
  • Par divers moyens, elle favorise la circulation de l’information sur toutes sortes d’enjeux locaux, régionaux et nationaux touchant de près ou de loin le mouvement communautaire.
  • Elle soutient la formation des organismes communautaires en fonction des besoins exprimés (détermination des besoins, recherche de personnes-ressources, organisation des formations et suivi, etc.).
  • Elle offre un soutien et des services aux organismes communautaires dans le quartier, en particulier à ses membres, en fonction des besoins exprimés et de sa capacité à y répondre.
  • Elle travaille à favoriser les conditions d’émergence de projets locaux novateurs tant économique que social.
  • Elle travaille à la création et au maintien de groupes et de réseaux communautaires en vue de consolidation et au développement du secteur communautaire.
  • Elle organise des activités de promotion et de visibilité de l’action communautaire.
  • Elle représente ses membres dans différentes instances de milieux communautaire, socioéconomique et politique.
  • Elle travaille régulièrement sur une diversité de projets de développement local avec d’autres actrices et acteurs politiques, institutionnels et socioéconomiques du quartier, selon les priorités établies.
  • Elle s’implique, dans la mesure de ses moyens, dans des activités de recherche sur des problématiques sociales définies par le milieu.

Notre approche

Parce que c’est en travaillant ensemble que nous y arriverons.

Nous préconisons une approche de concertation, de réseautage, de prise en charge collective, d’autonomisation, de mobilisation et de revendication pour favoriser le leadership collectif, les espaces de débats et la participation sociale. Notre action vise à :

  • Promouvoir la solidarité et la concertation des acteurs du quartier;
  • Améliorer la qualité et les conditions de vie de la population;
  • Lutter contre la pauvreté, la discrimination et toutes les formes d’exclusion.

Le conseil d'administration

K
L
Karim Coppry, Président
K
L
Liza Novak, Vice-présidente
K
L
Karl St-Victor, Secrétaire
K
L
Amira Bensahli, Trésorière
K
L
Mostafa Henaway, Administrateur
K
L
Fatma Djebbar, Administratrice
K
L
Rapi Sota, Administrateur

Nos membres

Nos membres sont au coeur de notre mission, de notre double mandat et de nos actions. On compte actuellement soixante-six organismes dont la majorité issue de l’action communautaire autonome. Par la diversité de leurs missions et de leurs mandats, nos membres contribuent au développement socioéconomique du quartier et à l’amélioration de la qualité de vie de la population.

En plus de leur engagement dans la concertation et la vie associative et démocratique, plusieurs membres et partenaires jouent un rôle majeur dans divers comités visant à améliorer le pouvoir collectif d’agir.

Les membres associés

Les membres partenaires

Nos partenaires

En plus des travaux engagés dans les tables, les comités et les chantiers, le dialogue autour des enjeux se prolonge avec d’autres parties prenantes afin de multiplier l’appui à des actions concertées et structurantes, de pérenniser les démarches collectives et de mieux arrimer les efforts pour le développement social, économique et culturel de Côte-des-Neiges.

Nous comptons ainsi sur un très vaste réseau d’allié·es et de partenaires qui, depuis des années et dans un esprit de partenariat et de transparence, contribuent à la réalisation de notre mission et de notre double mandat.

Depuis plusieurs années, nos partenaires contribuent à la réalisation de notre mission et de notre double mandat. Le soutien de ces partenaires est essentiel à la consolidation du secteur communautaire de Côte-des-Neiges et à l’amélioration des conditions de vie des populations du quartier.

Reconnaissance territoriale

La Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges (CDC de CDN) est situé en territoire autochtone non cédé de la nation Kanien’kehá : ka, gardienne des terres et des eaux. L’Île de Montréal est connue sous le nom de Tiohtià:ke et a été, historiquement, un lieu de rassemblement pour plusieurs nations autochtones, y compris les peuples omàmiwininì et algonquin.

Aujourd’hui, ce territoire abrite une population diversifiée formée d’Autochtones et d’autres peuples issus d’origines diverses.

Nous reconnaissons l’histoire, le patrimoine et la diversité des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et toutes leurs contributions passées et présentes, mais aussi les conséquences du colonialisme sur ces communautés.

Par souci de justice sociale et environnementale, il nous paraît important de soutenir les résistances et les luttes autochtones ici et sur l’ensemble du territoire de la Tortue en vue de rétablir les liens qui unissent ces peuples aux eaux, aux glaces et aux terres ancestrales.

En vidéo